Contact Pierre Armengaud - DtsL

29/05/2018

Pierre Armengaud

Copié, il protège ses ballons.

flèche

29/05/2018

Pierre Armengaud

Copié, il protège ses ballons.

« E-Key Secure DtsL, la protection digitale sécurisée qui a fait ses preuves auprès d’une Entreprise du Patrimoine Vivant*»

 

Du faux en art au délit de contrefaçon.

Le faux en art n’est pas le privilège de l’époque. L’enjeu aujourd’hui consiste surtout à authentifier l’œuvre car c’est l’authenticité d’une œuvre qui prime pour déterminer sa valeur sur le marché. Et il est du devoir du vendeur que de garantir l’authenticité de cette dernière. Le vendeur est à l’évidence un tiers de confiance.

La contrefaçon dans l’art suppose une violation des droits de l’auteur. Cette violation est réprimée par les dispositions du code de la propriété intellectuelle. « On admet que le délit de faux artistique concerne l’apposition d’une fausse signature sur une œuvre, alors que le délit de contrefaçon consiste à reproduire tout ou partie de la forme matérielle d’une œuvre préexistante », Denise Gaudel, « Droit d’auteur et faux artistiques », RIDA, 151, janvier 1992.

La solution DtsL a été choisie par le sculpteur Pierre Armengaud en réaction à un délit de contrefaçon.

Apposer DtsL sur l’œuvre lui a permis d’identifier le produit comme étant une pièce unique, de l’authentifier, de le certifier et de suivre son cheminement jusqu’à son destinataire final. DtsL transmet des preuves objectives et sécurisées de la transaction qui renforcent la confiance de l’acquéreur.

En l’espèce, la solution digitale DtsL permet également à l’artiste de communiquer des informations à l’acquéreur sur son savoir-faire et sa maîtrise des techniques traditionnelles estampillées « Entreprises du Patrimoine Vivant ».

Pierre Armengaud et ses ballons d'arts sécurisés par E-key Secure Dtsl

(*) Pour bénéficier du label « Entreprises du Patrimoine Vivant », les entreprises doivent répondre à au moins un critère dans chacune des trois catégories suivantes : la détention d’un patrimoine économique spécifique issu de l’expérience manufacturière, la mise en œuvre d’un savoir-faire rare reposant la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité, l’attachement à un territoire

Vous aimerez aussi

Commerce de produits contrefaisants et piratés

Analyse de l’impact économique, OCDE avril 2016

Contrefaçon

Fabriqué en France

Le guide du marquage d'origine | édition Mars 2018

Actualités

Concurrence déloyale

Rapport final | Juin 2014

Actualités / Contrefaçon / Prévention

Benoit Chocolats

Benoit Chocolat et DtsL lancent la boîte de chocolat augmentée !

Cas d’usage / Contrefaçon / Traçabilité